jeudi 18 mai 2017

STAGE de DAMIATTE


STAGE de IAIDO à DAMIATTE

Le stage de Iaido  était sous la direction de Jean Jacques SAUVAGE 7éme dan Kyoshi.

Nous avons vu, la première matinée, l’étiquette avec la position à 45 °du sabre lors de la mise en seiza et des principaux points dans le salut.





Jean Jacques a principalement insisté sur les différentes positions du corps et du sabre dans le « Saya biki, Nuki tsuke, Furi kabute, kiri tsuke, Shiburi et le Noto.

L’heure du repas étant nous avons installé les tables et le barbecue à l’ombre d’un arbre et deux bonnes âmes nous ont préparé des grillades.






L’ après-midi nous avons vu  les bases de la coupe dans les différents katas , la position du sabre dans le «Nuki tsukefuri kabute, kiri tsuke,  le shiburi et le noto »







17 h 30 la première journée se termine, nous nous préparons pour notre soirée au restaurant japonais de St Sulpice où un menu « Sushi » nous a été proposé.
On se sépare et nous nous donnons rendez-vous pour le lendemain à 9 h 30 sur le tatami.
Les points vus la veille sont mis en application dans les katas




   


 Dimanche après-midi une préparation au passage de grade est organisée pour les  pratiquants  qui se présenteront à l’examen le  24-25 juin à Vedéne 84270 au dojo « tsuba club ».





Nous remercions les participants de Carmaux, Brive et de Damiatte pour leurs présences et les invitons à nous rejoindre pour d’autres stages et plus particulièrement à Jean Jacques SAUVAGE qui nous a fait le plaisir de diriger ce stage par sa présence et sa grande connaissance dans la pratique du Iaido.




Merci à tous

Benkei






mercredi 14 décembre 2016

FIN D'ANNEE 2016



Dernier cours de l’année 2016

L’année 2016 se termine au dojo de Damiatte , ce dernier cours fut orienté sur les katas de l’école « Sui ô ryu » pour les plus anciens .






Les débutants sont restés sur les katas du ZNKR avec les premiers katas : Mae, Ushiro,Tsuka Ate
Cette année deux débutantes ont rejoint le dojo nous leurs souhaitons bon courage.

l’école leur sera enseigné après la connaissance des 12 katas de Seité iai.





Le cours terminé nous avons fait un petit apéro dinatoire afin de fêter la fin de l’ année 2016.








Je vous donne RDV au 10 janvier pour la reprise des cours.

Benkei

mercredi 30 novembre 2016

LE SABRE JAPONAIS



NIPPON TO
                             
Une arme de groupe NIPPON TO présente presque toujours une lame courbe, à un seul tranchant, et plus ou moins complexe. Cette lame se prolonge dans la poignée (TSUKA) par une soie (NAKATO) dont la forme peut varier. Lame et la poignée sont rendues solidaires l’une de l’autre à l’aide d’une goupille en bambou ( MEKUGI). La tsuka est  le plus souvent en bois recouvert de peau de raie (SAME) tressée de soie, de cuir ou de coton.
Le sabre, quand il n’est pas utilisé, est rangé dans un fourreau en bois laqué (SAYA) renforcé dans certain cas par une bande métallique. Il existe également des fourreaux  totalement recouverts de same. Il sont, en fait, constitués de deux fourreaux emboités l’un dans l’autre . Le fourreau intérieur amovible, peut être changer facilement après un retaillage de lames sans qu’il soit nécessaire de modifier le fourreau extérieur lui-même recouvert de SAME et dont la fabrication est coûteuse.
                

   Différentes classifications peuvent être retenues pour l’étude des sabres japonais selon :
                 -La longueur de la lame.
                 -Le type de monture.
                 -L’époque de fabrication.
                 -La forme de la lame.

Classification selon la longueur de la lame.
                 -Lames de plus de 60 cm ou DAITO (TACHI, KATANA).
                 -Lame entre 30 et 60 cm ou SHOTO (WAKISASHI).
                 -lame de moins 30 cm ou TANTO (AIKUSHI, KWAKEN, HAMIDACHI).

 Classification selon le type de monture.
                 -Monture JINDACHI ZUKURI.
Ce type de monture est très fréquent pour la période KOTO. Le sabre est porté suspendu à la ceinture le tranchant tourné vers le bas.
                 -Monture BUKE ZUKURI.
Ce type de monture remplace peu à peu le précédent au cours de la période SHINTO. Les sabres   (KATANA et WAKISASHI) ne sont plus portés suspendus mais glissé dans la ceinture.
                 -Monture SHIRA ZAYA.
C’est un type de monture simple qui consiste en un fourreau et une poignée en bois blanc pour   assurer une condition de conservation assez longue, pour protéger le KOSHIRAE au cours d’un polissage ou pour offrir une lame afin de monter son arme selon son goût.

Classification en fonction de la période.
-KOTO « Ancien sabre » de 794 à 1596, la production présente des caractéristiques régionales les sabres sont fabriqués à proximité des gisements de fer.

-SHINTO « Nouveau sabre » de 1596 à la fin 18 éme, les sabres peuvent être fabriqués ailleurs que sur les lieux d’extraction du minerai, on commence à utiliser le fer importé ou NAMBAN TETSU.

 -SHIN SHINTO « Nouveau nouveau sabre » de la fin du 18 éme siècle à la fin du 19 éme.Vers la fin de la période EDO une vague de nationalisme remet au goût les valeurs traditionnelles du passé.
Les forgerons s’appliquent à produire des lames ayant pour modèles les périodes KAMAKURA ( 1185 -1332 ) et NANBOKUCHO (1333-1391).

Classification en fonction de la forme de la lame du tranchant et de la soie.


 



Benkei





mardi 30 août 2016

Année 2016-2017



Bonjour,

Les cours de Iaido reprendront au dojo de Damiatte le mardi 13 septembre 2016 de  19 h 00 à 20 h 30.

Au programme cette année 2016-2017

-Enseignement des 12 katas de Seité iai ( ZNKR )

-Pratique de l’école Sui ô ryu, des séries :
    - Go yo , Go yin, Tachi iai, Ku yoo.
     -Kumi iai (sabre à 2 adversaires)

-Pour les hauts gradés :
      -Les séries Yami et Kagé noden.

S‘ajouteront périodiquement la pratique des katas de Tanjo (bâton cour).

Cotisation : 80€ / an (licence CNK incluse) ;

Le certificat médical est obligatoire pour la pratique du Iaido

Venez nombreux.

Benkei